La Truffe de Cray
Truffe noire du Périgord
drapeau Anglais
Aller au contenu

La truffe réapparaît en France pour la première fois sur la table de François 1er.
Elle vient d’une petite ville de Bourgogne, Is sur Tille, près de Dijon.

Tuber melanosporum

La truffe est célèbre depuis l’Antiquité, même s’il a fallu attendre Brillat-Savarin pour lui donner ses véritables lettres de noblesse.
Les truffes étaient servies chez les Romains, à la fin des repas, marinées dans une sauce au gingembre et à la cannelle. Ils tenaient la truffe en très haute estime et la considéraient comme un présent des dieux.
Après l’époque romaine, l’usage de la truffe semble s’être perdu, et on ne la retrouve plus dans les recettes culinaires du Moyen Age.
Il faut attendre la Renaissance pour qu’elle fasse à nouveau son apparition et devienne l’ordinaire des fêtes princières.


Notre truffière

C‘est en 2004 que nos premiers hectares de chênes truffiers mycorhizés certifiés, fournis par notre pépiniériste truffier, François Houette à Chinon, ont été plantés, dans un sol particulièrement adapté (argilo-calcaire).
En 2012, lors d’un cavage, nous avons trouvé une truffe « tuber melanosporum » de 450 grammes, d’un parfum d’exception.
Depuis cette découverte, nous avons décidé de restructurer une partie de la propriété afin de redémarrer la trufficulture.

découverte d'une truffe

Nous produisons deux variétés de truffes, la Tuber Melanosporum sur une surface de 13 hectares
et la Tuber Aestivum sur une surface de 1 hectare.

La Truffe de Cray

renauddugoujon@yahoo.fr
37270 Saint Martin le Beau
Retourner au contenu